Download E-books La Quatrième Main: Roman PDF

By John Irving

Patrick Wallingford fait un rêve : il est couché sur le ponton d'un lac vert émeraude et une femme à los angeles voix sensuelle, qu'il entend sans l. a. voir, lui suggest de retirer leurs maillots mouillés. C'est qu'il est sous le coup d'un puissant analgésique, administré après qu'un lion lui a avalé l. a. major gauche lors d'un reportage sur un cirque, en Inde... Avec sa verve drolatique, John Irving nous raconte l. a. rencontre entre ce candidat à l. a. greffe, un brillant chirurgien sauvé de l'anorexie par sa jeune bonne marathonienne, une yupette aux dents longues, une maquilleuse mâcheuse de gomme, et enfin une sirène vêtue d'un sweat-shirt vert, dans un récit sur l. a. perte et los angeles récupération, qui mène un adolescent attardé à l'âge d'homme - de père - par l'attraction d'un être et d'un lieu magnétiques. Et si l'auteur cherchait à nous prouver que los angeles strength du désir est l. a. plus magique des prothèses ?

Show description

Read Online or Download La Quatrième Main: Roman PDF

Best Nonfiction books

All Joy and No Fun: The Paradox of Modern Parenthood

The moment big apple occasions bestseller that the Christian technological know-how computer screen declared "an very important ebook, a lot the best way the female Mystique was once, since it deals mom and dad a typical language, an figuring out that they are no longer by myself" hundreds of thousands of books have tested the consequences of folks on their young ones.

Fundamentals of Cost Accounting

ISBN:978-0-07-131835-8

The Numbers Game: Why Everything You Know About Soccer Is Wrong

Moneyball meets Freakonomics during this myth-busting consultant to understanding—and winning—the most well liked activity on this planet - now with a brand new afterword at the 2014 global Cup! Innovation is coming to football, and on the heart of all of it are the numbers—a state of mind in regards to the video game that ignores the most obvious in desire of ways issues truly are.

The Way of the Knife: The CIA, a Secret Army, and a War at the Ends of the Earth

A Pulitzer Prize–winning reporter’s riveting account of the CIA’s transformation after 11th of September and the recent American method of warThe such a lot momentous switch in American war over the last decade has taken position within the corners of the area the place huge armies can’t pass. The CIA, initially created as a chilly battle espionage carrier, is now greater than ever a paramilitary enterprise ordered by way of the White residence to kill off America’s enemies.

Additional info for La Quatrième Main: Roman

Show sample text content

Qu'est-ce qu'elle entendait par "plus grand" ? Qu'est-ce qu'elle voulait dire par "de temps en temps" ? Est-ce qu'elle essayait de lui dire qu'elle avait l'intention d'espacer leurs rencontres ? Sa récente froideur envers los angeles major lui donna les pires insomnies depuis l. a. douleur postopératoire. Il y avait quelque selected qui n'allait pas. À présent, quand il rêvait du lac, il avait froid, de ce froid qu'on éprouve dans un maillot de bain mouillé quand le soleil est déjà couché. Alors qu'il connaissait cette sensation parmi d'autres dans le rêve provoqué par l. a. pilule indienne, au cours de los angeles nouvelle model, le fait que son maillot soit mouillé ne menait jamais à faire l'amour. Ça ne menait à rien. Tout ce qu'il éprouvait, c'était une sensation de froid, un froid bien nordique. Puis, pas très longtemps après sa visite à eco-friendly Bay, il se réveilla plus tôt que d'habitude, un matin, avec l. a. fièvre. Il crut que c'était los angeles grippe. Il alla regarder sa major de près dans le miroir de l. a. salle de bains. (Il s'était entraîné à se brosser les dents de l. a. major gauche, first-class exercice, lui avait dit sa rééducatrice. ) l. a. major était verte. los angeles nouvelle couleur commençait à environ cinq centimètres au-dessus du poignet et fonçait au bout des doigts et du pouce. C'était le vert mousse d'un lac ombragé sous un ciel nuageux ; le vert des sapins lointains, dans l. a. brume ; c'était le vert émeraude, tirant sur le noir, du reflet des pins dans l'eau. Wallingford avait quarante et deux dixièmes de fièvre. Il pensa appeler Mrs Clausen avant d'alerter le Dr Zajac, mais il y avait une heure de décalage entre Boston et eco-friendly Bay, et il ne voulait pas réveiller los angeles nouvelle maman et son fils. Lorsqu'il téléphona à Zajac, le chirurgien lui annonça qu'il le retrouverait à l'hôpital, ajoutant : – Je vous l'avais bien dit, c'est sujet à bugger, los angeles peau. – Mais ça fait un an ! s'écria Wallingford. J'arrive à lacer mes chaussures, je conduis, j'arrive presque à ramasser un zone. Je ne suis pas loin d'attraper une dime ! – Vous êtes dans une area incertaine, lui répondit Zajac. Il venait de voir l. a. veille, avec Irma, une vidéo portant ce titre navrant : sector incertaine. – Tout ce qu'on sait, c'est que vous êtes encore dans los angeles fourchette des cinquante pour cent. – Cinquante pour cent de quoi ? – De percentages de rejet ou d'acceptation, mon pote, lui dit Zajac. Mon pote, c'est ainsi qu'Irma avait rebaptisé Médée. On fut obligé de procéder à l'ablation de los angeles major avant l'arrivée à Boston de Mrs Clausen, qui amenait avec elle son bébé et sa mère. Pas query de regarder une dernière fois los angeles major, dut lui expliquer le Dr Zajac : elle était trop affreuse à voir. Wallingford se reposait assez confortablement lorsque Doris vint à son chevet. Il souffrait, mais sans comparaison avec ce qu'il avait souffert après los angeles greffe. Et il ne se désolait pas d'avoir perdu sa major pour los angeles seconde fois, il avait surtout peur de perdre Doris. – Mais vous pourrez toujours venir nous voir, lui assura-t-elle, moi et le petit Otto. Ça nous ferait plaisir de vous voir, de temps en temps.

Rated 4.73 of 5 – based on 18 votes